Liaison dangereuse entre l’amour et la sécurité financière

Photo of author

"Je sais qui je suis quand je me sens à ma place dans ce que je fais."

Ce rendez-vous mensuel avec mon psychologue est pour moi un moment essentiel. Depuis 2012, il m’a accompagné, m’a aidé à évoluer et est devenu une référence de pensée. Il connaît mes fragilités comme mes forces, mes échecs comme mes réussites. Même si j’ai connu des périodes d’interruption dans nos consultations lorsque des pages importantes se sont tournées, je finis toujours par revenir vers lui, à la manière d’un fils qui a régulièrement besoin des conseils de son père. Et chaque fois, il est là pour moi.

Nos sessions se font maintenant par téléphone, l’absence de contact visuel n’entravant pas la qualité de notre connexion. Aujourd’hui, nous avons exploré un thème que j’aborde depuis plusieurs mois : ma difficulté à être à l’aise devant une caméra pour créer du contenu sans ressentir une pression intense. Vous avez peut-être remarqué, si vous me suivez, que j’ai réussi à réaliser des vidéos quotidiennes plus décontractées (une fois dans mon arbre, une fois dans la piscine, une fois en promenant Helly), mais la création de contenus plus formels reste un obstacle pour moi.

Lors de notre entretien, mon psy a rapidement identifié le cœur du problème que je ne discernais pas encore clairement. Il a lié avec habileté ma difficulté actuelle à un autre thème sensible pour moi : ma sécurité financière. Il a cette capacité de mettre les choses en perspective avec une incroyable justesse, et c’est en cela qu’il est indispensable à ma vie et à ma croissance personnelle.

Alors que j’écoutais ses paroles percutantes, les larmes coulaient sur mon visage. Il me connaît tellement bien. J’ai dû lui demander de répéter trois fois ses conseils, les notant pour ne pas les oublier. C’était étrange. Ses mots sonnaient justes dans mon coeur, mais je n’arrivais pas à les assimiler pleinement. Quelque chose en moi résistait. Néanmoins, j’ai décidé de partager ces réflexions ici et j’aurai un mois pour méditer et intégrer ces propositions de mon mieux :

  • Ma sécurité financière a toujours été liée – comme une coïncidence – à l’affection que je reçois des autres.
  • Dans mon enfance, j’ai ressenti un manque d’amour, et mes parents ont toujours eu des difficultés financières.
  • Lorsque j’ai rencontré Marine (ma première véritable relation amoureuse), j’ai presque simultanément connu une aisance financière alors que j’ai beaucoup galéré en tant qu’étudiant avant, à dormir dans des cités universitaires délabrées dans un 9m2 avec douches et toilettes communes.
  • L’explosion de popularité de Street Hypnose m’a apporté à la fois une grande sécurité financière et une pluie d’affection et d’admiration. Ces deux aspects se sont renforcés mutuellement, créant en moi une connexion profonde entre l’amour des autres et ma sécurité financière.
  • Lorsque Street Hypnose a commencé à perdre de son attrait (gilets jaunes, COVID etc.), ma stabilité financière a été ébranlée et, parallèlement, l’affection et le soutien dont je jouissais ont également diminué.
  • Conclusion inconsciente : plus je suis aimé, plus je me sens en sécurité financièrement. Si mes vidéos payantes (formation en ligne par exemple) sont mal reçues, et ça ne peut qu’être le cas vu que je déteste ce que je vois de moi en vidéos, cela affectera directement ma sécurité financière.
  • Solution à explorer : je dois prioriser l’information que je veux communiquer dans mes vidéos. Mon rôle est de servir de pont entre cette information et le spectateur, sans que mon image personnelle ne soit au centre de mon attention.

Recevez mes dernières publications par mail

Pas de spams, pas de publicité. Juste mes explorations et un peu de mon histoire.

Laisser un commentaire